(Ré)-Orientation Professionnelle

Envie d’épanouissement ? Venez faire le point avec moi.

Chacun peut, à un moment ou à un autre de sa carrière, s’interroger sur ses motivations, ses compétences, sur son désir professionnel, à l’occasion :

🗸 de la construction d’un projet professionnel,
🗸 d’un questionnement sur sa pratique,
🗸 d’une envie d’un changement professionnel ou au moment de préparer sa retraite,
🗸 lorsque la relation au travail a des incidences sur la vie personnelle ou familiale.

Face à ces différentes situations, je vous propose un accompagnement adapté et personnalisé pour y réfléchir…

Objectif

vie active

Déterminer le ou les métier(s) correspondant(s) à vos aspirations, vos valeurs, vos intérêts, vos contraintes et votre potentiel.

Format court

Tests d’orientation métier

Avant de changer de métier, il est indispensable de savoir où vous allez vous diriger.

r

Format long

Bilan de compétences

Un bilan de compétences vous permet de faire le point sur votre vie personnelle et professionnelle.

Objectif : la vie active

Le bilan d’orientation permet de :

🗸 Déterminer le ou les métier(s) correspondant(s) à vos aspirations, vos valeurs, vos intérêts, vos contraintes et votre potentiel tout en prenant en considération le contexte. C’est aussi savoir faire preuve de concessions en fonction du marché de l’emploi, tout en restant en cohérence avec votre identité et personnalité.
🗸 Elaborer un parcours de formation accessible, réalisable et adapté à son projet professionnel selon les tensions du marché de l’emploi.

Utilité du bilan

Trouver un métier, une formation lorsque le projet professionnel n’existe pas.
Apporter des précisions lorsque l’on hésite entre plusieurs corps de métier.
Confirmer ou infirmer un projet précis.

Finalité du bilan

Le bilan d’orientation c’est aussi des tests et des échanges constructifs pour :
🗸  Apprendre à mieux vous connaître : vos atouts, vos faiblesses
🗸  Etre capable de verbaliser vos émotions
🗸  Etre acteur de votre vie
🗸  Développer votre autonomie et votre indépendance
🗸  Développer votre motivation, vos centres d’intérêts
🗸  Identifier votre sens, votre goût du travail pour augmenter votre implication

Format court

Tests d’orientation métier : 4h00 heures

Avant de changer de métier, il est indispensable de savoir où vous allez vous diriger.

Il faut avoir les compétences nécessaires, les qualités, mais également les aptitudes demandées.

Les tests vont vous permettre d’identifier quel est le métier idéal selon vos contraintes et en fonction du marché de l’emploi.

Déroulement

Entretien diagnostic :

Le premier entretien a pour objet d’identifier les besoins, les attentes et motivation du bénéficiaire. Savoir où vous en êtes concernant la réalisation de votre projet professionnel. C’est un moment d’échanges important pour aider à prendre de la distance face à soi et devenir acteur à part entière pour la construction de son devenir. Ensuite, je propose la passation de tests de personnalité, d’intérêts professionnels, de valeurs professionnelles et d’aptitudes cognitives. Durée 2 h 30.

Compte rendu et préconisation :

Le second entretien est un échange s’appuyant sur la restitution des tests. Il permet d’affiner le choix d’orientation selon des critères précis. C’est aussi mettre l’accent sur les contraintes liées au métier ou les difficultés pouvant découler d’une reconversion professionnelle. C’est aussi assurer un renforcement positif afin d’améliorer l’estime de soi et ainsi être mieux armé face aux potentiels obstacles futurs (baisse de motivation, …). Le compte-rendu d’une dizaine de pages sera remis en main propre après la séance. Durée 1 h 30.

Eventualité :

D’autres entretiens pourront être proposés en fonction de la demande. Je me tiens à disposition pour répondre à des questionnements qui peuvent émaner ultérieurement.

Format long

Le bilan de compétences : entre 20 et 24 heures

Pourquoi s'engager dans un bilan de compétences

Un bilan de compétences vous permet de faire le point sur votre vie personnelle et professionnelle.

Cela permet à un salarié d’identifier toutes ses compétences, ses aptitudes et ses motivations professionnelles afin de définir un projet professionnel ou valider un projet de formation personnalisé, adapté et réalisable. Il peut être un vrai tremplin pour votre carrière.

Je vous accompagne pour lister vos compétences acquises pendant votre carrière professionnelle. Nous évaluerons également vos aptitudes et vos points faibles grâce à des tests. Ainsi, selon votre profil, je vous proposerai un projet éventuellement de formation dans le cadre d’une évolution professionnelle ou d’une reconversion professionnelle.

Une fois le bilan de compétences terminé, je vous remettrai un document de synthèse qui résumera les séances réalisées.

Ma certification Qualiopi vous permet d’utiliser votre CPF (compte professionnel de formation) pour financer votre bilan de compétences.

De fait, vous n’aurez rien à débourser.

Déroulement

Je vous propose un programme sur 12 semaines à raison d’un investissement de 2h00 par semaine

Il est composé de 3 phases :

Phase préliminaire (+ / – 3 heures) :

Cette étape a pour objet de :
– Confirmer votre engagement dans la démarche ;
– Définir et analyser la nature de vos besoins ;
– Informer des conditions de déroulement du bilan et des méthodes et techniques mises en œuvre.

Phase d’investigation (+ / – 14h00) :

Cette étape vous permet :
– D’analyser vos motivations et intérêts professionnels et personnels ;
– D’identifier vos compétences et aptitudes professionnelles et personnelles et, le cas échéant, d’évaluer vos connaissances générales ;
– De déterminer vos possibilités d’évolution professionnelle.
– De tester le marché de l’emploi via des entretiens

Phase de conclusion (+ / – 4 heures) :

Cette étape vous permet au travers d’entretiens personnalisés de :
– Prendre connaissance des résultats détaillés de la phase d’investigation ;
– Recenser les facteurs susceptibles de favoriser ou non la réalisation d’un projet professionnel et, le cas échéant, d’un projet de formation ;
– Prévoir, le cas échéant, les principales étapes de la mise en œuvre de ce projet.

La durée peut être variable selon l’avancée du projet professionnel.

Combien coûte un bilan de compétences

Le bilan de compétences n’est pas soumis à un règlement. Son prix est fixé librement.
Selon les structures, les prix peuvent varier de 1200 euros à 3000 euros en fonction de la durée du programme et de la région. En général, le bilan de compétences à un coût de l’ordre de 1800 euros.

Son coût dépend aussi du mode de financement. En effet, en tant que particulier, salarié, demandeur d’emploi, le bilan de compétences sera facturé à hauteur de 1800 euros. En revanche, si c’est l’employeur qui en fait la demande, celui-ci sera facturé à hauteur de 5400 euros environ. C’est-à-dire, 3 fois plus cher !

Un coût trop élevé ne signifie pas que les résultats seront meilleurs. A l’inverse, un coût faible peut être attractif mais MEFIANCE !

N’hésitez pas à solliciter plusieurs structures pour comparer les méthodes mais aussi pour savoir si vous serez à l’aise avec celui ou celle qui vous accompagnera durant cette période. Il faut pouvoir créer un lien de confiance.

Je vous propose un bilan de compétences pour un coût de 1790 euros sur une durée de 12 semaines.

Qui finance le bilan de compétences

Il existe différentes manières de financer votre bilan de compétences. Vous pouvez utiliser votre Compte Professionnel de Formation (CPF), votre employeur si l’effectif salarial est supérieur à 1000 salariés peut le prendre à sa charge ou vous pouvez utiliser vos fonds propres.

Si vous êtes en recherche d’emploi, vous pouvez faire une demande auprès de votre conseiller Pôle Emploi.

Cadre législatif

Le bilan de compétences est une démarche individuelle, encadrée juridiquement par la Loi du 31 Décembre 1991 (R.6322-35), la Loi n° 2018-771 du 05 Septembre 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », et donc les articles L6313-1, L 6313-4 et R 6313-4 à R6313- 7 du Code du Travail.

Il permet d’analyser ses compétences professionnelles et personnelles, ses aptitudes et ses motivations, afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation ou une démarche de Validation des acquis de l’expérience (VAE).

Il n’y a pas de pré-requis pour réaliser un bilan de compétences.

Une convention écrite conclue entre l’employeur, le salarié et l’organisme prestataire du bilan de compétences sera nécessaire si le le bilan de compétences est réalisé au titre du plan de développement des compétences (L 6312-1 du Code du Travail) ou dans le cadre d’un congé de reclassement (L 1233-71 du Code du travail).

La convention comporte les mentions suivantes :

1°) L’intitulé, l’objectif et le contenu de l’action, les moyens prévus, la durée et la période de réalisation, les modalités de déroulement et de suivi du bilan ainsi que les modalités de remise des résultats détaillés et du document de synthèse ;

2°) Le prix et les modalités de règlement.

Le salarié dispose d’un délai de dix jours à compter de la transmission par son employeur du projet de convention pour faire connaître son acceptation en apposant sa signature.

L’absence de réponse du salarié au terme de ce délai vaut refus de conclure la convention. Précisions : vous avez le droit de refuser : un refus ne constitue ni une faute, ni un motif de licenciement.

Je télécharge le certificat de réalisation CERTIFICAT DE REALISATION, CLIQUEZ ICI

Congés de bilan

Depuis le 1er janvier 2019, le congé de bilan de compétences a été supprimé. Il permettait aux salariés de s’absenter légalement de l’entreprise pour réaliser un bilan de compétences tout en bénéficiant d’un maintien de salaire par l’Opacif compétent.

Si le bilan de compétence intervient dans le cadre d’un plan de formation d’entreprise (Plan de développement des compétences), l’employeur prend en charge le coût du bilan, l’absence et les frais relatifs du salarié.

Dépôt de la demande auprès de l’OPACIF

Afin d’obtenir la prise en charge de son salaire et des frais liés au bilan, le salarié doit faire les démarches nécessaires, il doit adresser une demande de prise en charge à l’organisme paritaire agréé (OPACIF) auquel l’employeur verse la contribution destinée au financement de ce congé.

Déontologie

Il est proposé par des professionnels qualifiés qui sont tenus de respecter diverses obligations.

Respect du secret professionnel et confidentialité pour chaque échange
Respect de la vie privée
Absence de communication des résultats à un tiers sauf accord du bénéficiaire
Destruction des documents à l’issu du bilan comme prévu par la législation

Format court

N’hésitez pas à me contacter pour toute information complémentaire.