Récupérer son
Permis de Conduire

 Je vous accompagne

« PsyMouv’ » est une société agréée par la préfecture dans le secteur de Reims, Epernay et Chalons en Champagne.

Suite à une infraction ou pour des raisons médicales, vous êtes dans l’obligation de passer des tests psychotechniques auprès d’un psychologue habilité qui émettra un avis mais seuls la commission médicale de la préfecture ou à un médecin agréé sont en mesure de prendre la décision finale.

Après autorisation, vous pourrez conduire uniquement lorsque votre aptitude à la conduite sera enregistrée par la préfecture et que le délai de suspension ou d’invalidation sera levé.

Test psychotechnique

    =

    Entraînement

    =

    Passation de tests

    =

    Résultats immédiats

    Comment le récupérer

    SYNTHÈSE

    Annulation ou suspension du permis de conduire ? 
    Venez passer les tests.

    Pour informations

    CADRE LÉGISLATIF

    homogénéisation des procédures de déroulement des tests et certification.

    Mieux comprendre les retraits

    LES DIFFÉRENTS TYPES DE RETRAIT

    Selon l’infraction, le retrait peut être différent. Je vous propose des informations utiles.

    L’intérêt d’une conformité nationale

    VOUS VOUS POSEZ DES QUESTIONS SUR CE TEST ?

    Les tests doivent répondre à certains critères pour être en mesure d’analyser objectivement les résultats.

    Modalités de règlement

    TARIF

    3 modes de règlement : espèce, cheque et CB.

    Pour faciliter le rendez-vous

    COMMISSIONS MÉDICALES

    Je vous explique où vous adresser.

    Pour faciliter la prise de rendez-vous

    LISTE DES MÉDECINS AGRÉÉS

    Je vous propose une liste de médecins agréés par la préfecture de la Marne.

    Comment cela fonctionne ?

    Cadre législatif

    Les psychologues proposant les examens psychotechniques dans le cadre de l’arrêté du 18/01/2019 doivent disposer d’un numéro ADELI et avoir suivi une formation certifiante qui se compose d’une formation initiale et continue dispensée par des organismes enregistrés par la Délégation à la Sécurité Routière (DSR).

    L’objectif de cette formation est l’homogénéisation des procédures de déroulement des tests sur le territoire et constitue les prémices d’une systématisation plus large du passage des tests.

    Cette formation spécifique pour les psychologues inscrits au répertoire ADELI, chargés de l’évaluation psychotechnique dans le cadre du contrôle médical de l’aptitude à la conduite est prévue par L’article 1er de l’arrêté du 26 août 2016 modifié par l’Arrêté du 18 janvier 2019 (NOR : INTS 1905152A).

    En application des articles R.224-21 et R226-3 du code de la route, le contrôle médical de l’aptitude à la conduite effectué suite à une invalidation, annulation ou suspension du permis de conduire pour une durée égale ou supérieure à 6 mois est associé à un examen psychotechnique obligatoire.

    Pour mieux comprendre les différents types de retrait

    Cadre législatif

    L'annulation judiciaire

    L’annulation judiciaire du permis de conduire entraîne l’interdiction de conduire un véhicule pour lequel un permis est obligatoire.

    C’est une sanction décidée par le juge en cas d’infraction grave (alcool au volant, stupéfiants, homicide involontaire…).

    La durée de l’interdiction de conduire est en général de 3 ans maximum. Avant de repasser le permis de conduire, vous devez passer un contrôle médical et un test psychotechnique.

    L’invalidation du permis de conduire ou appelée annulation administrative

    L’invalidation du permis de conduire correspond au retrait de tous les points de votre permis (solde à 0 point) ce qui entraîne l’interdiction de conduire. Vous êtes informé par lettre recommandée avec Accusé Réception (lettre 48SI). A la lecture de cet accusé, l’administration vous laisse 10 jours pour rendre votre permis de conduire.

    Attention, l’annulation du permis de conduire par courrier 48SI démarre dès réception du courrier recommandé. Vous n’avez pas 10 jours de conduite devant vous mais 10 jours pour rendre votre permis de conduire. Pour les conducteurs ayant un permis de plus de 3 ans (non probatoire), l’invalidation du permis de 6 mois vous impose de repasser le code de la route. Si les démarches (visite médicale, tests psychotechniques) ne sont pas effectuées dans les 9 mois, vous perdez l’opportunité de bénéficier du simple passage au code de la route.

    Vous aurez donc à ajouter le passage de l’épreuve de conduite et vous perdrez alors les titres de permis liés (moto, camion…) qu’il faudra alors repasser aussi.

    Si vous avez le permis depuis moins de 3 ans, vous devez repasser le permis (code + conduite).

    Vous pouvez effectuer toutes vos démarches dès le début de l’invalidation afin d’appréhender cette période plus sereinement.
    Si vous le souhaitez, vous pouvez contester l’invalidation dans un délai de 60 jours en demandant un recours auprès du ministère de l’intérieur ou du tribunal administratif.
    Bon à savoir : Si vous êtes récidiviste (lorsqu’un retrait de la totalité des points intervient dans un délai de 5 ans suivant la précédente invalidation) alors l’invalidation est portée à 1 an.

    Les démarches :
    Votre invalidation du permis de conduire débute à la date à laquelle vous avez remis votre permis aux autorités.

    1- Vous rendre auprès de votre préfecture pour déposer un dossier de demande de permis (cerfa 02) dans un délai maximum de 9 mois à compter de la date de remis de notification.
    2- Vous devez réussir un examen psychotechnique auprès d’un psychologue agrée par la préfecture.
    3- Vous inscrire à une visite médicale (à vos frais). La prise de rendez-vous peut être longue (+/- 3 mois), anticipez ! Il est souhaitable que les tests psychotechniques soient réalisés avant la visite médicale.

    Selon votre situation, une prise de sang pourra vous être demandée.
    Attention de bien venir avec les résultats de l’analyse qui doit être faite dans un délai compatible avec la date de votre visite médicale.

    Il existe un seul recours pour échapper à l’invalidation : effectuer un stage de sensibilisation à la sécurité routière avant la réception de la lettre 48SI. Vous pourrez ainsi récupérer jusqu’à 4 points en 2 jours et sauver votre permis de conduire.

    La suspension administrative

    La suspension administrative du permis de conduire correspond à une infraction constatée par les forces de l’ordre qui transmettent une copie du procès-verbal au préfet ou sous-préfet. Pour certaines infractions, les forces de l’ordre procèdent à la rétention du permis de conduire.

    A noter : en cas d’infraction liée à l’alcool, le préfet peut décider, en alternative à une suspension du permis, de restreindre votre droit à conduire à un véhicule équipé d’un dispositif homologué d’éthylotest anti-démarrage (EAD).

    Attention : la suspension administrative du permis ne peut pas être aménagée. Il n’y a pas de permis blanc.

    Bon à savoir : vous pouvez passer le contrôle médical ainsi que les tests psychotechniques durant la période de suspension mais attention à la durée de validité des tests et de la visite médicale.

    La suspension judiciaire

    La suspension judiciaire du permis de conduire est une sanction prononcée par un juge après certaines infractions.

    Elle implique l’interdiction de conduire pendant une durée de 3 à 10 ans un véhicule pour lequel le permis est obligatoire.

    Bon à savoir : elle peut faire suite à une suspension administrative. Dans ce cas, elle la remplace et prend en compte la durée déjà effectuée.

    Vous vous posez des questions sur ce test ?

    Vous vous posez des questions sur les tests

    Le test doit répondre à certains critères

    Afin de ne pénaliser aucun candidat les tests sont conçus pour :

    • Etre accessibles aux personnes ne maîtrisant ou mal la langue française ou souffrant de troubles de l’apprentissage,
    • Etre accessibles aux personnes sourdes ou malentendantes,
    • Etre facilement utilisable et n’exiger aucune connaissance particulière en informatique,
    • Permettre de mesurer des données objectives,
    • Etre standardisées (processus par lequel on rend les tests conforment à une norme plus précisément à un modèle unique pour comprendre son sens) et étalonnées (vérifier par comparaison avec une unité de mesure qui sert de référence) auprès des populations concernées. En somme, il est adapté à la population et prend en compte l’âge des candidats.

    Qu’évalue le test ?

    Ils permettent de contrôler les aptitudes psychomotrices, cognitives, sensorielles ainsi que le comportement en situation complexe ou en état de stress.

    Les aptitudes psychomotrices évaluent la vitesse de réaction, la coordination psychomotrice.

    Les aptitudes cognitives évaluent l’attention, l’inhibition, la mémoire, la concentration, le traitement de l’information, vigilance, temps de réaction.

    Les aptitudes sensorielles évaluent la perception visuelle, auditive.

    Comment se déroule le test psychotechnique ?

    Les tests psychotechniques sont obligatoires pour tout conducteur de véhicules ayant commis une ou des infraction(s) ou pour des raisons médicales qui les amènent à un solde de points nul, une annulation du permis ou une suspension du permis de conduire de 6 mois ou plus.

    L’examen psychotechnique réalisé dans le cadre du contrôle à l’aptitude médicale à la conduite doit permettre de vérifier que le candidat ne présente pas de troubles pouvant altérer les performances et les comportements de conduite.

    Cet examen dure environ 45 minutes. Il se déroule en deux étapes :
    – La première étape est un entretien individuel sur les  circonstances du retrait.
    – La seconde étape est la passation de tests sur un matériel informatique qui permet d’évaluer ses aptitudes grâce à des épreuves portant sur l’attention, la coordination motrice, la concentration, la perception visuelle, la réactivité, le temps de réaction, la vigilance.

    A chaque début d’épreuves des essais sont proposés afin de déterminer si vous avez bien compris les consignes et vous familiariser avec le matériel. Ces tests mesurent des capacités à la conduite routière. Il n’est donc pas nécessaire de réviser le code de la route ou toutes connaissances s’y référant. Venez confiant(e), serein(e), avec quiétude. Vous serez accompagné tout au long des épreuves pour qu’elles reflètent au plus juste vos aptitudes à la conduite routière.
    A partir des éléments recueillis lors de l’entretien et des tests psychotechniques, je réalise une analyse croisée des différentes attitudes observées. Ces éléments seront rapportés dans le compte rendu et aboutiront à une conclusion : avis favorable, avis favorable avec restriction ou avis défavorable.

    Le compte rendu est remis en main propre après avoir la passation des tests.

    VOTRE TEST PSYCHOTECHNIQUE

    L’avis émis par le psychologue est valable 6 mois et a une portée nationale.

    Prix du test : 95 euros

    Pièces à apporter :
    Le jour du rendez-vous, vous devez présenter avec :
    Le document d’annulation, d’invalidation ou de suspension du permis de conduire.
    Une pièce d’identité en cours de validité.

    Commissions médicales

    La prise de rendez-vous ne se fait qu’en ligne :

    Si vous habitez l’arrondissement de Reims ou de l’une des communes suivantes : Boursault, Chavoisy, Courthiezy, Dormans, Epernay, Festigny, Igny-Comblizy, Le Breuil, Leuvrugny, Mareuil le Port, Nesle le Repons, Oeuilly, Troissy, Oeuilly ; Troissy, Verneuil et Vincelle, vous dépendez de la sous-préfecture de Reims pour faire toutes vos démarches.

    Les habitants des autres communes du département dépendent de la préfecture de Châlons-en Champagne pour faire vos démarches.